NEW DROP : SURFER CAPSULE DISPONIBLE 🏄‍♂️

Pourquoi choisir des vêtements en coton biologique ?

La culture du coton est la plus importante dans l'industrie textile. Cependant, malgré sa matière naturelle très appréciée, le coton "conventionnel" détient des limites et impacte négativement la planète. Zoom sur sa culture et ses limites. Partons également à la découverte du coton biologique, que nous avons sélectionné pour nos vêtements grâce à ses bienfaits durables sur l'environnement.

Coton "conventionnel" VS coton biologique

La culture du coton « conventionnel »

 L’industrie du coton « conventionnel » (non bio) participe à l’irrigation intensive et à l’altération progressive des sols, amenant à une réduction de la biodiversité et un appauvrissement des sols.

Le premier pays producteur de coton dans le monde est l’Inde, avec 6 188 000 tonnes de volume de production par an. Les quantités d’eau requises à la production de coton « conventionnel » sont particulièrement importantes. Cette culture nécessite en effet une irrigation des terres à profusion. Les ressources naturelles étant limitées sur ces territoires, ces types de cultures « conventionnelles » réduisent l’accès à l’eau potable aux populations locales.

De plus, cette culture « conventionnelle du coton » comprend l’utilisation de pesticides et OGMs. Les terres deviennent alors fortement polluées, et l’on assiste à une perte de la biodiversité jour après jour. Les travailleurs eux aussi sont impactés par cette pollution qui engendre des problèmes de santé dûs aux pesticides. Le coton « conventionnel » est donc à l’origine de problèmes de peau liés aux pesticides et produits chimiques, véritables perturbateurs endocriniens qui sont absorbés par l’organisme au contact de la peau.

Enfin, les fibres de coton « conventionnel » sont beaucoup moins solides, en faisant un produit peu durable dans le temps. D’où la nécessité de repenser ce modèle qui a atteint ses limites et impacte négativement la nature comme l’humain.

La culture du coton biologique

La culture du coton biologique consomme 91% d’eau en moins que la culture du coton conventionnel. Soit 10 fois moins d’eau que le coton conventionnel !

Les sols des cultures biologiques sont plus riches en matières organiques, ce qui permet de retenir plus d’eau que les sols des cultures conventionnelles. Le coton bio est également cultivé sur des terrains où la mise en jachère et la rotation des cultures sont pratiquées, et où les « mauvaises herbes » ne sont pas systématiquement éliminées. Ainsi, la terre parvient à absorber et maintenir davantage d’eau de pluie (jusqu’à 30% plus d’eau) et donc nécessite beaucoup moins d’irrigation.

Sources : rapport de Textile Exchange ; rapport du WWF pour C&A

coton biologique vetements certifie bio

La différence avec les vêtements en coton bio sur toute la chaîne de production

 

Biologique

Conventionnel

Préparation des graines

 

Non traitée, sans OGM

Traitées avec des fongicides et insecticides, possibles OGM

Préparation du sol

 

Rotation des cultures, engrais naturels

Engrais synthétique, mono culture intensive appauvrissement des sols

Contrôle des « mauvaises herbes »

 

Arrachages mécaniques ou manuels et tolérance sur les mauvaises herbes bénéfique pour les insectes et animaux

Insecticides et pesticides utilisés en masse, sol mis à nu

Production (filage)

 

Stabilisation de la fibre avec utilisation d’agents non-toxiques

Stabilisation de la fibre avec utilisation d’agents toxiques

Blanchiment

 

Blanchiment au peroxyde non-toxique

Blanchiment à la chlorine, création de sous-produits toxiques

Traitement du tissu

Traitement à l’eau chaude avec contrôle du PH par des produits non-toxiques

Traitement à l’eau chaude et produits chimiques additionnels

Teinture

 

Basse concentration de métaux lourds et de sulfures

Haute concentration en métaux lourds et sulfures

Impression

Pigments en base aqueuse ou pigments sans métaux lourds

Pigments issus du pétrole avec haute concentration en métaux lourds

Prix d’achat

Prix sur le long terme

 

Elevé

Le prix juste pour protéger notre environnement. Les coûts des mesures pour protéger l’environnement et la société sont inclus à chaque échelon dans le processus de production.

Bas 

Enorme. Les coûts liés aux impacts sur l’environnement (dépollutions, coûts sociaux, etc.) ne sont pas pris en compte dans le prix de vente et devront être assumés plus tard par on ne sait pas bien qui…

 

Les avantages du coton bio

Des certification et labels assurent l’encadrement du coton bio de sa culture aux finitions des produits textiles finis : labels GOTS, FairWear, Oeko Label d’Oeko-Tex… Nos vêtements sont certifiés par ces labels pour vous garantir des produits sains et respectueux de l'environnement.

labels biologiques vetements certifies bio

Le coton bio garantit la préservation durable des terres, le développement naturel de la faune et la flore et le maintien de l'équilibre de la biodiversité. Pour l'humain, cette culture lui assure des conditions de travail saines, sans impact négatif sur sa bonne santé.  Porter un vêtement sain pour l’environnement tout comme pour sa peau, c'est prendre soin de soi tout en prenant soin de la planète.

Enfin, le coton bio est naturellement plus doux et plus qualitatif : les fibres de coton biologiques sont plus solides, plus longues et douces que les fibres de coton cultivé avec des pesticides. On obtient alors une meilleure solidité du tissu. Cela en fait un vêtement qualitatif et durable, pour le porter et l’aimer à l’infini.

Optez pour le coton biologique avec nos vêtements certifiés en coton biologique !

coton biologique vetements certifie bio

Découvrir la collection